• Comment puis-je rester anonyme ?
    Moi ! Anonyme !
    Je ne peux pas .
    Rien qu'en points d'exclamation que j'utilise à la fin de chaque phrases !!!
    On va facilement me reconnaitre !
    Je ne vous parle même pas des points de suspension ...
    Ma signature...
    J'écris comme je parle... Mal !!!
    Je fais un p'tit tour sur ce blog de branleurs et de branleuses de ma couille droite... Plus grosse que ma couille gauche...
    Oauiii sympa la déco comme dirait Belmondo..( Pour ceux qui connaissent le film...)
    - Sympa chez vous...
    Mais un truc...
    L'histoire de laisser l'identifiant et le mot de passe... C'est pas malin quand même...
    Je l'ai sorti avant vous...
    Enfin bonne soirée à tout le monde...
    Et si vous êtes gentils...
    Je vous file un tuyau...

    2 commentaires
  • Bloggueurs, bloggueuses,

     

    Trop longtemps on vous a dit :

    « Blogg est mort,

    Blogg est moribond,

    Blogg c'est fini »

     

    Et trop longtemps vous l'avez cru. Morts et moribonds finis vous-mêmes que vous étiez, vaches à lait, troupeau de basse-cour, volailles de mes deux...

    Oui, c'est vrai quelques figures historiques ont émigré vers des mondes meilleurs, où ils distillent prose rythmée , expérience érotique , truculence sociale ;

    Oui, c'est vrai d'autres sont carrément morts, las de guerres intestines, qui comme leur nom l'indique font toujours chier à la fin, et dont les pages sont autant de déserts , de ergs et de toundras ;

    Oui, c'est vrai que certains n'écrivent plus que comme on salue un vieux copain qu'on croise dans la rue, à qui on n'a finalement rien à dire que des bonjour , tu vas bien , moi ça va .

    Oui, c'est vrai. Et que dire de ceux qui tiennent ? Ils ressemblent de plus en plus à des caricatures d'eux mêmes... Jane fait du Jane , Ittou fait du Ittoula Bourgeoise se fait péter le fion .

    Oui, c'est vrai !!!

    Mais tout ceci ne veut rien dire. Et c'est Paul Auster lui-même qui nous l'explique :
    « L'écriture est une occupation solitaire qui accapare votre vie. Dans un certain sens, un écrivain n'a pas de vie propre. Même lorsqu'il est là il n'est pas vraiment là », peut-on lire dans l'Invention de la Solitude.

    Que faut-il comprendre ? Même lorsque ils étaient là, ils étaient déjà pas là. Car avant tout blogguer c'est écrire, c'est avoir la passion du mot, voire de l'image, voire de la radio. Blogguer c'est savoir qu'avec 27000 visiteurs sur son blogg, (dont 82% de moteurs de recherche Google), on peut devenir écrivain, telle Romy notre madone des lettres , qui hier encore a vendu 9 livres au marché philatéliste d'Istres. [Le premier qui dit que son livre tient sur un timbre poste n'est qu'un sale jaloux !]

     

    Blogg n'est pas mort.

     

     

    Blogg l'a toujours été,

     

     

    et c'est ce qui le rend vivant.

     

     



    38 commentaires
  • De retour du Lot (La clinique du Relais)

     

    Nous reprenons notre activité sur notre plateforme préférée,

     

    (Bien que bon nombre de nos membres aient succombé à leurs vices)

    (Caliban, on sait que c'est dur mais tu vas t'en sortir)

    Une pensée pour notre ami tombé dans la chasteté.

     

    Et là, une fois sur Blogg.org ? Que constatons nous ?

     

     

    Bloggueurs, Bloggueuses,

     

    Anonymes, Anonymes,

     

     

    ON VOUS MENT !

     

    ON VOUS PREND POUR DES FROMAGES !

     

     

    Il n'y a qu'un seul exhibitionniste sur B-land :

    La preuve en lien :

    http://www.blogg.org/blog-65499-billet-mardi_matin_-667687.html

    http://www.blogg.org/blog-46044-billet-demonstration_1_3-667675.html

    Nous invitons cette personne à se rendre D'URGENCE à notre séance de schizo de la semaine prochaine

     

    (Le calendrier sera publié sous peu)<?xml:namespace prefix = o ns = "urn:schemas-microsoft-com:office:office" /><o:p> </o:p>

    20 commentaires
  • Suite aux évènements qui ont secoué le Landerneau de Blogg, voir des usagers se faire traiter de membres des B.A. comme si personne n'était un Bloggueur Anonyme par essence, lire des lettres ouvertes insidueuses , nous étions étonnés du relatif silence des membres des B.A. Nous avons pu joindre deux d'entre eux au milieu d'une terrible partie de poker à 7 mains : La Chef et le Trésorier.

     

     

    Anonyme Mourousi : Il y a quelques jours, vous montiez dans le cadre d'un collectif anonyme, une association communautaire de bloggueurs, quels étaient vos objectifs ?
    La Chef Anonyme : ah. Me libérer moi même de tous mes vices en pouvant m'inscrire dans l'ensemble des séances, tout en gardant l'anonymat, condition sine qua non de la poursuite de ma vie populaire b-landaise.

    Anonyme Mourousi : donc on peut dire que le but était de se dévoiler sous un faux anonymat en riant ouvertement de soi, et en offrant au monde, une partie plus privée de votre personne ?
    La Chef Anonyme : exactement, et puis j'avais surtout beaucoup bu ce jour là, et on créait des blogs au taquet plus cons les uns que les autres : celui-ci a eu un destin plus particulier, alors que personne n'a jamais entendu parler de chatanooga anymore.

    Anonyme Mourousi : quand on voit les foudres et les passions que déchaîne cette association, peut-on parler d'échec ?
    La chef Anonyme : non, ce n'est pas un echec, ni une réussite. c'est la vie bloggale quotidienne.

    Anonyme Mourousi : pourtant, le blogg n'est pas resté longtemps communautaire ?
    La Chef Anonyme : non, y'a cosmic qui enlevait les commentaire, qui se servait de l'identité anonyme qui lui était offerte pour passer son temps à commenter méchament, sans pléonasme aucun.
    Le Trésorier Anonyme : les deux premiers jours une cinquantaine de commentaires ont été effacés. Ce n'était pas plus mal, car certains propos s'éloignaient totalement du but originel de l'association, à savoir au lieu d'expier nos dépendances physiques, cracher sur les autres.

    Anonyme Mourousi : En fait rapidement, Cosmic est devenue la tête de turc plus ou moins auto proclamée de votre association ?
    La Chef Anonyme : non, elle se fait les questions les réponses, les attaques les contre-attaques, elle chie dans un ventilateur et elle regarde l'effet que ça fait quoi. Je dois vous dire que ça nous fait assez marrer de la voir mouliner pour rien comme ça, tout en serinant qu'elle n'a pas que ça à faire à qui veut le lire !!!
    Le Trésorier Anonyme : en même temps c'est dommage, on passe plus pour des ennemis à elle, que pour des gens qui souffrent.

    Anonyme Mourousi : Cela faisait-il partie de votre cahier des charges de la provoquer ? Sincèrement, dîtes le nous ...
    La Chef Anonyme : non, sinon on aurait créé une rubrique scato.
    Le Trésorier Anonyme : Le but original c'était de monter un semblant d'alcooliques anonymes et de causer à moitié découvert. Il est probable que c'était mal expliqué dans les premières lignes, mais il n'y avait rien d'autre, et l'agressivité n'est pas venue des membres fondateurs, mais des délires de persécution de beaucoup dont on profité certains, et dont ils profitent toujours anonymement.

    Anonyme Mourousi : Donc rapidement, l'association a perdu sa nature communautaire avec un accès garanti à tous ? ça restera une amère déception pour vous ?
    La Chef Anonyme : oui plutot, ça c'est ben triste, on a essayé de trouver des parades en envoyant un accès à des élus, mais ça semblait sectaire et ... je trouve pas le mot, aide-moi trésorier.
    Le trésorier Anonyme : despotique, discrétionnaire, absolutaire, tyrannique...
    La Chef Anonyme : oui, haaaaaaaaaaaan

    Anonyme Mourousi : Aujourd'hui vous avez été pris à parti une nouvelle fois par Cosmic dans le cadre d'une lettre ouverte où on a vraiment du mal à reconnaître dans les accusations portées vos actions, vous n'êtes point intervenus. Pourquoi ?
    La Chef Anonyme : oui. Parce qu'aujourd'hui c'était les alcoolos et qu'on était tous en train de cuver.

    Anonyme Mourousi : il semblerait à la lecture des évènements de la journée, que plus dangereux que vous encore sont les paranoïaques identifiés et les anonymes pas certifiés. Est-ce symbolique de votre action ?
    La Chef Anonyme : uh?? mais on est pas dangereux! on est allés emmerder personne ! m'enfin
    Anonyme Mourousi : je veux dire par là que vous avez démontré, que l'habit ne fait pas le moine !
    La Chef Anonyme : oui oui, en effet, ça pour le moine, je dis pas. On est assez contents.
    Le Trésorier Anonyme : il y a un vrai problème de l'anonymat sur le blogg, dont beaucoup d'innocents font les frais, et dont beaucoup font les frais innocemment. Quant à Innocente, elle l'est vraiment, donc elle se rend pas compte.

    Anonyme Mourousi : avez-vous pensé à abandonner ainsi en pleine gloire, injustement décriés ?
    La Chef Anonyme : ben non, c'est qu'on a que ça à faire nous, ma ptite dame! (oui je réponds ma ptite dame pour brouiller les pistes )

    Anonyme Mourousi : enfin une dernière question, le 9 janvier, Ittou annonçait que votre blogg était sans intérêt si vous ne balanciez pas comme l'espèce de beauf amoureux de jane qu'il est : pensez-vous avoir démontré le contraire ?
    La Chef anonyme : non, notre blogg est sans intérêt, sauf celui qu'il suscite chez une certaine caste ou horde de bloggueurs. On a jamais voulu faire un blog qui a un intérêt. En revanche, si vous voulez voir un blog sans intéret qui pense en avoir un je vous recommande chaudement ce lien !!!

    Anonyme Mourousi : ça a fait parler quelques cons néanmoins ? Dantheman que tous avaient oublié
    La Chef anonyme : oui, mais lui c'est autre chose, on est en train de faire un table ronde (groupe des schizos, le vendredi?) pour savoir si au final il n'est pas REELLEMENT le schti... la haine qu'il lui porte, le style... il y a quelque chose à creuser dans cette voie là




    44 commentaires
  • L'alcoolisme c'est grave.

    Pourtant dans alcoolisme, il y a « cool ». Ben pourtant c'est grave, l'alcoolisme vous fait choper des roulures dans des bars glauques. Alors autant pratiquer des activités vraiment cool, comme le wind surf des neiges, ou le roulage en deux chevaux, ou le roulage sans canasson et sans route. Avec un pétard, on fait du bruit et de la lumière.

    Voilà. Je m'appelle Philomène et je suis anonyme sauvé de la boisson et dealer place d'Italie.



    13 commentaires



    Suivre le flux RSS des articles
    Suivre le flux RSS des commentaires